924x576 162877

La classification en bibliothèque

Le classement des documents dans les espaces documentaires s’articule autour de systèmes de classement. Ces systèmes répondent à des objectifs d’optimisation de l’espace disponible et à la nécessité de retrouver rapidement un document parmi les autres. Ils sont souvent propres à un support.

 

 

Ajouter au panier

cd

Les principes de classement des documents musicaux, souvent abrégées en PCDM, sont un système de classification musicale développé dans les bibliothèques publiques en France depuis 1983, spécialement pour les collections de documents en lien avec la musique.

 

C'est une classification décimale, qui peut d'ailleurs s'intégrer dans la classification décimale de Dewey, en se substituant aux indices de la tranche Dewey 780.

L'évolution de cette classification est assurée par une commission spéciale de l'ACIM, l'Association pour la Coopération des Professionnels de l'Information Musicale.

 

La classification est divisée en 10 grandes classes (généralités, musiques afro-américaines, rock, musique classique, musique électronique, musique de film, chanson et musiques du monde). Les indices propres à chaque grande classe sont détaillés dans les chapitres suivants.

 

 

Pour plus de détails, n'hésitez pas à consulter les tables actualisées établies par l'ACIM (Association pour la Coopération des profesionnels de l'Information Musicale) en 2008.

Classification à télécharger.

Ajouter au panier

marguerite dewey2La Classification décimale Dewey (CDD) est un système de classification numérique encyclopédique, couvrant tous les champs de la connaissance. Traduit dans de nombreuses langues, c'est le système de classification le plus utilisé dans le monde depuis sa création à la fin du XIXe siècle.

Les dix classes retenues par cette classification correspondent à neuf disciplines fondamentales : philosophie, religion, sciences sociales, langues, sciences pures, techniques, beaux-arts et loisirs, littératures, géographie et histoire, auxquelles s’ajoute une classe « généralités ». Dans la classification Dewey, il y a 10 classes, 100 divisions, 1000 sections.

 

Tout classement constitue un compromis entre l’objectif de simplifier la tâche du classificateur et celui de simplifier la tâche du chercheur. Dans le cas de la classification de Dewey, c’est le premier de ces deux facteurs qui a été privilégié : il n’est pas possible de se documenter sur un sujet sans savoir très précisément à quelle discipline le rattacher. Or cela pose problème lorsqu’un ouvrage traite précisément du lien entre deux disciplines.

La principale critique de cette classification est qu’elle a été centrée sur l’état d’esprit de la fin du XIXe siècle aux États-Unis d’Amérique et cela ne correspond plus à notre conception actuelle des connaissances. Elle laisse en effet que très peu de place aux autres civilisations (en histoire, géographie, religions, littératures...).

 

 

Pour plus de détails, n'hésitez pas à consulter le Guide du catalogueur établi par la BNF.

Vous pouvez retrouver ici les indices validés de la DLP (en constante évolution) qui sont destinés à simplifier les cotes. N'hésitez pas à vous en servir de façon à uniformiser le classement des collections DLP et les vôtres.