identifiant

Mot de passe oublié ? S'inscrire

Culture 41

Ajouter au panier

0 Katia Germaneau l animation en action a la Mediatheque du Haut VendomoisKatia Germaneau est arrivée à la Médiathèque de Fréteval en juin 2011 en remplacement d’Emmanuelle Payet pour proposer des animations aux scolaires. Aujourd’hui, Elle est titularisée sur un poste d’adjoint Territorial d’animation à 24 h 30 par semaine. Quand on rencontre Katia ce qui frappe immédiatement c’est l’énergie et le besoin de se dépenser, l’enthousiasme, le dynamisme qui émanent d’elle, les idées d’animation possibles qui jaillissent à l’évocation d’une thématique ou d’un évènement et sa bonne humeur de quarantenaire souriante et active.

Originaire de Paris, Katia y a effectué toutes ses études. Elle a passé un BEP sanitaire et social. Plus jeune, elle envisageait d’être kiné ou animatrice. Quel rapport entre les deux ? Et bien le dévouement, l’envie de donner de soi-même et de maintenir le contact ou les liens entre les gens. Toutes choses qu’elle souhaite transmettre à ses enfants.

De bons souvenirs de sa propre expérience des centres de loisirs qu’elle a fréquentée enfant parce que ses parents travaillaient en semaine, l’on fait bifurquer vers un BAFA et l’animation. La lecture et les livres l’ont toujours attiré et en plus de son travail d’animatrice enfant et ado pour la mairie de Pantin elle lisait bénévolement pour les patients en milieu hospitalier. Arrivée en Loir et Cher en 2001 pour y suivre son mari, elle profite de deux congés parentaux pour faire une Validation des Acquis de l’Expérience et obtenir le BEATEP. Elle a travaillé pour le service jeunesse de la communauté de pays de Vendôme et en Bibliothèque Centre Documentaire à Saint Sulpice mais elle montre qu’elle s’intéresse aussi à un autre public en fréquentant bénévolement le foyer Soleil de Saint Ouen où elle a aidé l’animateur dans un atelier motricité prétexte à des danses de salon avec les résidents.

Aujourd’hui, la CCHV va faire passer le niveau de l’intercommunalité de la médiathèque de Fréteval à l’animation du réseau des bibliothèques, Katia apprécie l’évolution car pour elle comme pour sa collègue Céline Cuny responsable du service, l’animation ne doit pas s’adresser qu’aux scolaires ou aux enfants. Elles considèrent que d’autres publics peuvent en bénéficier dans ou hors les murs de la médiathèque qu’il leur faut faire vivre. Sans s’éparpiller, Katia souhaite mieux connaître l’environnement associatif et institutionnel Haut Vendômois, la maison de retraite, le collège à Morée et les collègues oeuvrant sur leur réseau de lecture publique pour réfléchir avec eux à des animations en partenariat.