Comme dans Mytho, où l'on retrouve, dans la saison 2, la mère de famille Elvira et son cancer inventé, le mensonge que l’on raconte aux autres à propos de soi-même se retourne souvent, au cinéma, contre son affabulateur, pris à son propre piège (L’année JulietteJe compte sur vous). Et puis il y a les mensonges partagés au sein d’une famille – enfants cachés et parentés ignorées – qui refont surface (HéritageHerbes flottantes). Ou encore, la connivence d’un mensonge connu de tous sauf du protagoniste, comme dans Marguerite, à qui personne n’ose avouer qu’elle chante terriblement faux. Petit mensonge, grande conséquence ?

 

Connectez-vous à votre compte et cliquez sur le lien 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

puis sur Petit mensonge deviendra grand

 

 

 

La sortie en salles dernièrement du film Eiffel avec Romain Duris dans le rôle de Gustave Eiffel nous a donné envie de parler… eh bah justement, de la Tour Eiffel dans Blow up. Car la Tour Eiffel au cinéma, on la voit…

 

Connectez-vous à votre compte et cliquez sur le lien 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

puis sur La tour Eiffel au cinéma

 

 

 

Alors qu’OSS 117 signe son retour sur grand écran, plongez dans l’univers du film d’espionnage ! Un genre iconique né avec les deux guerres mondiales, dont les événements vont fournir au cinéma un réservoir d’histoires vraies (Triple Cross, Red Joan) ou fantasmées (Bon voyage ou Aventure Malgache d’Alfred Hitchcock). Dès les années 1960, le cinéma joue du stéréotype de l’espion, avec des parodies comme Les Barbouzes, Le Mur de l’Atlantique, avec Bourvil ou plus récemment, Au service la France, ingénieuse série TV créée par les scénaristes d’OSS 117 !  Aujourd'hui, l’espionnage prend une forme inédite via les nouvelles technologies de surveillance, comme en témoigne le documentaire Snowden.

 

Connectez-vous à votre compte et cliquez sur le lien 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

puis sur Double-jeu

 

 

 

 

Découvrez la troisième et dernière des Capsules Préambules réalisée par Clara et Emeline : Philo'robots !

 

Ordinateurs, réseaux sociaux, et même aspirateurs : l’intelligence artificielle est partout dans notre vie quotidienne et dans notre imaginaire. Alors que algorithmes et programmation sont au cœur de nombreux débats, nous vous proposons une capsule vidéo autour de ce thème en bibliothèque.

 

Ah, l’été ! N’est-ce pas la saison des feux d’artifice, des promenades dans les châteaux et jardins, des concerts et festivals à ciel ouvert et des temps où le calme  - accompagné parfois d’un brin d’ennui - nous permet de nous retrouver ? Quoi de mieux donc que d’accompagner ces chaudes journées, avec l’ivresse ou la douceur de la Musique Baroque ?

 

Ce courant musical qui traverse le XVIIème siècle et se termine vers la moitié du XVIIIème fait la passerelle entre l’esthétique de la Renaissance et le Classicisme. C’est durant cette période qu’émergèrent les premiers opéras ou tragédies lyriques (créations de Lully, Vivaldi, Purcell, Haendel ou Rameau, pour les plus connus) et que la musique instrumentale avec la « musique de chambre » prit son essor. Dans le courant baroque, les compositeurs illustrent l'exubérance et l'esprit festif de cette période. La musique sacrée est également au cœur de la production, avec de grands Requiem, Motets...

 

C’est après la Seconde Guerre Mondiale que la musique Baroque est redécouverte grâce à l’énergie de nombreux chercheurs, musiciens, chanteurs lyriques et metteurs en scène d’opéra. Depuis l’intérêt du public ne diminue pas et de nouvelles approches se font jour : à l’instar du film documentaire « Indes galantes »* de Philippe Béziat qui retrace la production de l’opéra « Les Indes Galantes » de Jean-Philippe Rameau où le chant lyrique cohabite sur scène avec des chorégraphies de danse urbaine (hip-hop, krump, break, voguing…).

 

S'appuyant sur d’importantes œuvres vocales et instrumentales, profanes ou sacrées, cette sélection non exhaustive est enrichie par la ressource en ligne DiMusic.

 

Connectez-vous avec votre compte, cliquez sur le lien 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

 

 

Pour aller plus loin : le Centre de Musique Baroque de Versailles (https://cmbv.fr/) et le Centre Culturel de Rencontre d'Ambronay (https://www.ambronay.org/).

 

*Film sorti en salle le 23 juin

 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.